Blog du Consultant

puce
 
puceCALENDRIER
 
 
puceRESSOURCES
puceAgenda

puce

 

Revue de Presse

Enseignement technique commercial : Les filières changent

Le Minesec vient de procéder à une réorganisation des programmes qui prend effet à compter de la rentrée scolaire 2011-2012.

Deux grandes réformes sont en vue dans l’enseignement secondaire technique commercial. D’un, la création de nouvelles spécialités, dont Employé des services financiers (ESFI), Restauration (RE) et Vente (VE) dans le premier cycle. Et Fiscalité et informatique de gestion (FIG), Hôtellerie (HO) et enfin Tourisme (TO) dans le second cycle. Par ailleurs, les deux dernières spécificités se divisent en options dont Cuisine (CU), Restauration bar (RB) et Hébergement (HE) pour la filière Hôtellerie. Agence de voyage (AV) et Accueil et animation touristique (AAT) dans le cadre du Tourisme. Selon l’arrêté du ministre des Enseignements secondaires, signé le 12 juillet dernier et portant sur cette réorganisation, « d’autres spécialités ou options peuvent être créées en tant que de besoin ». Cela dit, la seconde innovation ici porte sur le changement de dénomination de certaines filières existantes. Il s’agit notamment des spécialités Aide comptable (AICO), Techniques administratives (G1), Techniques quantitatives de gestion (G2) et Techniques commerciales (G3) qui deviennent respectivement Employé des services comptables (ESCO), Action et communication administratives (ACA), Comptabilité et Gestion (CG) et Action et communication commerciales (ACC). Autant de changements qui prennent effet à compter de la rentrée scolaire 2011-2012, selon l’arrêté ministériel.

D’après Edouard Lekane, inspecteur pédagogique de l’enseignement technique commercial, la réorganisation des spécificités de l’enseignement technique commercial vise essentiellement à répondre aux besoins du marché de l’emploi. Il explique que « le changement de dénominations des spécialités indiquées implique des modifications au niveau des contenus qui seront plus pointus, afin de former des personnes prêtes pour l’emploi. De même, les nouvelles spécificités sont porteuses, ouvertes sur le monde professionnel ». Notre source explique, par ailleurs, que ce sont les conclusions d’une étude sur la pertinence des spécialités de l’enseignement technique commercial au Cameroun qui ont mené à cette réorganisation. L’étude en question a été menée entre 2004 et 2006, par l’inspection de pédagogie chargée des sciences et technologies du tertiaire. Pour ce qui est de la mise en application de tous ces changements, Edouard Lekane explique qu’elle est située à la rentrée scolaire 2011-2012, le temps d’apprêter les descriptifs qui donnent les détails des nouvelles spécificités (heures de cours, contenus, ouvertures, etc.). Le temps également d’apprêter les référentiels ou programmes, les outils d’accompagnement et mener une campagne de sensibilisation auprès de la communauté éducative sur le bien fondé des nouvelles spécificités.

Cameroon-Tribune: 29 Juillet 2010

 
INFORMATIONS
 
 
puceSERVICES
 

 
puce
..:: CAMEXAMEN Copyright© 2005-2017 ::..